Et si les entreprises responsables vendaient mieux que les autres ?

Une étude Nielsen et une infographie sur « l’environnement à l’heure des courses » nous révèlent que les consommateurs prennent en compte le facteur développement durable dans leurs achats. 

L’étude Nielsen a porté sur 30 000 internautes dans 60 pays. L’achat responsable ne recueille que 36% en France, là où l’Asie-Pacifique atteint 64%. C’est dire si nous pouvons mieux faire. A défaut d’être une bonne nouvelle, c’est une opportunité pour les agences de communication françaises engagées dans le développement durable. Charge à elles – à nous – d’encourager les marques à affirmer un positionnement responsable. En arguant par exemple que les produits dont les emballages comportent des allégations environnementales enregistrent une progression des ventes deux fois plus élevées que ceux qui n’en comportent pas. En soulignant que la Génération Y représente plus de la moitié des consommateurs sensibles au développement durable. Ce qui nous confirme que la tendance s’inscrit dans la durée. Excellente nouvelle.

Faire passer le message aux marques

L’infographie sur « l’environnement à l’heure des courses » a été élaborée à partir d’un sondage réalisé auprès des utilisateurs du site tiendeo.fr. Il en ressort que les consommateurs attendent des produits à la fois bons pour la santé et l’environnement.  Le locavorisme a notamment de beaux jours devant lui. Bref, pour les agences de communication responsables que nous sommes, les indicateurs sont dans le vert… Mais pas assez sur nos marchés français. Raison de plus pour inciter les marques concernées à communiquer davantage sur leur démarche responsable. Les possibilités de vendre mieux des produits respectueux de l’environnement sont réelles.

Article sur l’étude Nielsen

Article et infographie sur e-marketing.fr

Leave a Reply

Vignette wattimpact.com
Accessibilité